Les parcs nationaux du Sud

En plus d’être les hôtes d’éco-systèmes naturels très variés les uns des autres, les parcs naturels français regorgent aussi de perles historiques, architecturales et gastronomiques ne demandant qu’à être découvertes. Le parc national des Cévennes, le parc naturel régional du Haut-Languedoc et le parc naturel régional des Grands Causses additionnés forment l’un des parcs les plus conséquents de France. Littéralement côte à côte et légèrement au Nord-Ouest de Montpellier, Sète et Béziers, ils se partagent les régions du Languedoc-Roussillon et des Midi-Pyrénées .Relativement accessibles, vous trouverez nombre d’hébergements où vous loger pour ensuite rayonner dans toute la zone.

Entre faune, flore et pierre

Dans ce grand parc, les amateurs des sculptures séculaires et immuables de la nature y trouveront leur compte. Ils pourront visiter ou faire des excursions de spéléologie à l’intérieur du monumental Aven Armand (la tour Eiffel rentre presque en entier dans ce gouffre !), inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco pour sa Forêt Vierge (ensemble conséquent de stalagmites allant jusqu’à 30m de haut ). L’abîme de Bramabiau est pour sa part accessible à l’air libre, avec ses pontons agrippés aux parois, mais peut être vertigineux pour les plus sensibles.

Pour les familles désireuses de passer un bon moment tout en découvrant un univers atypique, la cité de Micropolis arrive à point nommé. Parc de loisirs sur l’entomologiste Jean Henry Fabre (natif de la région, qui a consacré sa vie à l’étude zoologique des insectes),  celui-ci fait découvrir le monde micro des petites bêtes sous un nouveau jour, avec renforts d’installations à la fois pédagogiques et ludiques.

Au milieu du Larzac

Pour les séjours thématiques aux consonances plus historiques, la Couvertoirade est un village fortifié ayant la reconnaissance prestigieuse d’être l’un des « Plus Beaux Villages de France ». Occupée à l’origine par l’ordre des Templiers du fait de sa situation géographique et de sa proximité des côtes méditerranéennes, elle fut reprise par les Hospitaliers lorsque l’ordre fût dissous. Entre les remparts encore intacts, la commanderie, le coeur historique vibrant et le Larzac sauvage environnant, ce village est un incontournable. Vous y trouverez divers restaurants où vous pourrez goûter aux spécialités locales succulentes, telles que l’aligot, ou encore la flaune, mais aussi boutiques, animations et visites guidées pour votre plus grand plaisir.

Pour les plus voyageurs, vous pourrez vous aventurer au-delà des parcs, au-delà même de la ville de Rodez, pour aller visiter l’abbatiale Sainte-Foy de Conques. Classée monument historique et inscrite au Patrimoine mondial de L’Unesco (du fait de sa présence sur les chemins menant à St Jacques de Compostelle), elle est considérée comme un chef d’œuvre architectural de l’art Roman (notamment pour son tympan si célèbre, ou plus récemment, pour ses vitraux réalisés par l’artiste peintre Pierre Soulages). Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *