Stages de distillation d’huiles essentielles dans les Cyclades

A 80 000 milles nautiques d’Athènes, Tinos est une île de l’archipel des Cyclades encore préservée du grand tourisme international. Elle offre des paysages superbes et une flore méditerranéenne d’une grande richesse : camomilles, lavandes stéchades, sarriettes, hélichryses, thyms, inules, sauges…
En fonction de la maturité des plantes, la saison de distillation s’étend de mars à octobre, des camomilles aux inules, avec une interruption en juillet et août.
Des huiles essentielles de plantes sauvages

Propriétaire depuis plusieurs années dans l’île de maisons paysannes et formé dans le sud de la Drôme au traitement du lavandin, j’ai eu l’idée de distiller des plantes de cueillette, dont les chromatographies se sont révélées intéressantes, puis de faire partager ce don de la nature à un petit nombre de stagiaires (1 à 5 par session), dans le cadre de séjours à la carte associant la découverte de Tinos, de sa flore, de sa faune, de sa culture, la cueillette et la distillation de plantes sauvages.
A l’issue de votre stage, vous emporterez avec vous les huiles essentielles, les eaux florales et les cosmétiques que vous aurez produits. Et vous saurez faire :  en vous procurant un petit alambic, vous pourrez distiller à la maison !
Vous emporterez aussi le souvenir d’une Cyclade où l’on vit dans la sérénité. Le stage nous entraînera sur les anciens chemins muletiers, parmi le patrimoine vivant de cette île paysanne, où le matériel et le spirituel se confondent. Une source de valeurs. Un humble paradis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *