Christine et Maryse : Voyage en Patagonie et aux Chutes d’Iguazu, Janvier 2015.

« L’arrivée en avion sur Ushuaïa est extraordinaire, la chaîne de la Cordillère des Andes qui plonge dans l’Océan, les sommets enneigés,… »

 

Nous avons fait notre premier voyage en Argentine avec Tierra Latina​ en janvier. Chloé nous a emmenées dans des lieux merveilleux, de Buenos Aires à la Patagonie… Deux vols de nuits avec une escale de quelques heures à New York, dont nous avons pleinement profité, Chloé avait bien préparé le parcours : carte du métro, plan de Manhattan, vue du toit du Rockefeller Center, petite balade sur Broadway, premier dépaysement total, bienvenue en Amérique! A l’arrivée trois jours à Buenos Aires : MicrocentroSan TelmoPalermoPuerto MaderoRecoleta, à pieds, en bus de ville, en bateau sur le delta du Tigre. Se remettre un peu du décalage horaire, humer l’atmosphère de la capitale argentine, se faire l’oreille à la musique de la langue avant de décoller pour la partie la plus australe du continent.

L’arrivée en avion sur Ushuaia est extraordinaire, la chaîne de la Cordillère des Andes qui plonge dans l’Océan, les sommets enneigés, les fjords, les forêts. La lumière oblique du bout du monde, l’ambiance désordonnée de cette ville unique, seul centre urbain à des centaines de kilomètres. D’Ushuaia nous sommes remontées en bus jusqu’à El Calafate puis El Chalten, bus très confortable, climatisé; on mesure les distances, l’étendue et la diversité de la steppe, traversée par le détroit de Magellan où des petits dauphins noirs et blancs dansaient autour du ferry boat.

Depuis El Calafate bien sûr nous sommes allées voir le Perito Moreno, comme des milliers de touristes du monde entier, tous bouches bées en comme en recueillement devant le bout de la langue du Géant de glace qui descend des montagnes. Un autre trajet phénoménal jusqu’au village d’El Chaltén, où on découvre le Fitz Roy et le Cerro Torre au-dessus du Lago Argentino aux eaux vraiment turquoise, par-delà la steppe dorée, on écarquille les yeux, d’émerveillement en émerveillement, les couleurs sont somptueuses, les appareils photos ne peuvent pas suivre, il faut tout impressionner sur les rétines! C’est une vraie émotion de marcher dans le parc national au petit matin, surprendre un pivert, avancer sous le soleil vers les tours de granite acérées qui émergent des nuages denses.

La Patagonie s’étend sur presque toute la partie sud du pays, il faudra encore une trentaine d’heures de bus pour atteindre Bariloche dans la région des lacs. C’est une jolie ville tout en pentes abruptes au bord du lac Nahuel Huapi, d’où on peut facilement rayonner pour des balades superbes de lacs en forêts, et même s’offrir une escapade au Chili pour aller mettre les pieds dans l’Océan Pacifique!

Avant de retourner à Buenos Aires et de rentrer en France nous rêvions de voir les chutes d’Iguazu, les cascades en couronnes au milieu de la forêt tropicale. Le site est spectaculaire, et la petite ville a du charme, sur la terre rouge au bord du fleuve, frontalière du Brésil et du Paraguay. De retour à Buenos Aires nous n’étions plus tout à fait aussi étrangères. Après avoir arpenté un peu le pays la capitale nous a paru plus familier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *