Situé au nord-ouest de la province de Kampong Speu et à 100 km environ de Phnom Penh, Oudong est une petite ville du Cambodge remplie d’histoire et de mystères. En effet, Oudong, autrefois appelé « Oudong Meanchey », était l’ancienne capitale royale du Cambodge entre 1618 et 1866. Elle fut fondée par le roi Srei Soryapor en 1601 après l’abandon de la ville Longvek. En 1866, Oudong est à son tour abandonné par le roi Norodom. La ville est ravagée par les Khmers rouges en 1977.

Oudong se trouve au pied de la montagne Phnom Oudong. Le site est parsemé de stupas et de pagodes avec vue sur la campagne cambodgienne. Oudong reste aujourd’hui une importante nécropole de la monarchie khmère. La nécropole occupe le sommet de la colline Phnom Oudong avec 3 larges stupas où reposent d’anciens rois : le premier stupa, Chetdei Mouk Pruhm, est celui du roi Monivong, mort en 1941. Le deuxième stupa Trai Traing a été construit en 1891 en l’honneur du roi King Ang Duong, père du roi Norodom. Le dernier stupa, Damrei Sam Poan, a été construit au XVIIème siècle, où repose le roi Soriyopor. Ce site est particulièrement intéressant pour les visiteurs qui cherchent à en apprendre davantage sur l’histoire du Cambodge d’antan.

En 1992, le site d’Oudong, site historique culturel et touristique dans la province de Kandal, a été ajouté à la liste indicative du patrimoine mondial de l’UNESCO dans la catégorie culturelle. Oudong est aujourd’hui une petite ville rurale et authentique qui profite d’une petite activité touristique grâce aux croisières sur le Tonle Sap en provenance de Ho Chi Minh Ville (anciennement Saigon) au Vietnam ou de Phnom Penh, capital du Cambodge. En effet, situé sur la rive occidentale du Tonle Sap, vous pouvez vous rendre à Oudong en bateau où vous pourrez observer des villages flottants et profitez d’un cadre exceptionnel.

Oudong

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *