Le canyoning

Le canyoning consiste un descendre un canyon encaissé (talweg) en combinaison néoprène épaisse (5mm) composé d’une salopette et d’une veste et d’une paire de chaussures spéciales très adhérentes.  L’équipement comporte souvent un baudrier (harnais de sécurité) qui va permettre de descendre en rappel lorsque que le canyon le nécessite. Lors de cette descente de canyon, on pratique en général les sauts depuis les cascades, des descentes en rappel lorsque ces cascades sont trop hautes où qu’il n’y a pas assez d’eau à la réception et également des toboggans naturels (une pente en roche sur laquelle on peut glisser pour atterrir dans l’eau). Pour faire du canyonisme, il faut un débit de rivière très faible, contrairement au rafting, étant donné qu’on est à la nage. Le courant ne sert pas à avancer, pour cela, on marche et on nage.

 

Le canyoning dans les Pyrénées Orientales

Les Pyrénées Orientales est un département idéal pour pratiquer le canyoning car il y a beaucoup d’endroits propices et ce, de difficulté différentes.  Il y a autant des sorties en familles possibles comme le canyon des gorges de Galamus à Saint Paul de Fenouillet ou le canyon de Termes dans les Corbières. Dans les canyons découverte, il n’y a pas de sauts ou de toboggans obligatoires et au canyon de Galamus, il n’y a pas non plus de descente en rappel. Ce qui permet à tous de profiter sans angoisses, même si on a jamais profité.

IL est également possible de faire des sorties canyoning plus sportives dans les Pyrénées comme au Llech ou au Gourg des Anelles. Ces canyons comportent de plus grands sauts, toboggans et descentes en rappel qui ceux ci ne seront pas contournables. C’est pour cela que pour pratiquer des canyons sportifs, il faut avoir une bonne condition physique et ne pas avoir peur de la hauteur.

Tous ces canyon font de la destination Pyrénées un spot incontournable du canyoning.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *