Le cyclotourisme, une alternative pour découvrir la Vallée de la Loire

Il y a une multitude de manières de visites les châteaux de la Vallée de la Loire : en voiture, en car, en camping-car ou encore à vélo. Cette dernière solution convient aux touristes qui cherchent une coupure avec la vie des grandes villes. Ils peuvent ainsi visiter les châteaux à leur rythme, faire du sport et rencontrer des nouvelles personnes sur le trajet. Pour mieux s’imprégner de la culture locale, il est possible de réserver des chambres d’hôtes à différents points sur le trajet.

A vélo, on peut partir seul ou en groupe d’amis, ou encore rejoindre des groupes de cycliste à différents points sur le trajet. Les cyclistes profitent de leurs pauses pour visiter les monuments touristiques, profiter des paysages de la Loire et savourer les repas traditionnels de la région. Ils ont le choix parmi plusieurs solutions d’hébergement, dont les chambres d’hôtes. Ces dernières sont situées assez proche des pistes cyclables. De plus, la location de chambres d’hôtes est une solution économique, qui permet de respecter le budget du voyage.

Les vacances à vélo nécessitent certains préparatifs en amont

Le cyclotourisme est un choix de flexibilité, mais plusieurs préparatifs s’imposent 3 à 4 jours avant le départ. Il est important de commencer par lister les objectifs à visiter et rechercher les itinéraires. Pour cela, on peut acheter une carte, imprimer un trajet préparé sur Internet ou encore utiliser une application mobile.

De nombreux cyclistes utilisent le GPS, mais il existe des applications mobiles spécialement dédiés pour eux, qui fournissent des informations pratiques pour les personnes qui voyagent à vélo. Si plusieurs trajets sont envisageables pour arriver à une destination, ces applications recommandent l’option la plus adaptée et la plus confortable pour un cycliste.

Pendant qu’ils préparent l’itinéraire, les cyclistes sont conseillés de faire plusieurs trajets à vélo pour vérifier leur résistance et la vitesse moyenne qu’ils peuvent atteindre. Pour le principe, un cycliste peut parcourir en moyenne 40 km/jour, mais les distances peuvent varier d’une personne à l’autre. S’entraîner quelques jours avant le départ permet d’estimer les distances réalisables chaque jour et d’ajuster l’itinéraire selon les cas.

Le cyclotourisme exige un équipement adapté

Parcourir un long trajet à vélo exige un VTT avec plusieurs accessoires pratiques et un kit de réparation. Le modèle de vélo doit être solide pour une bonne tenue tout au long du trajet, mais également léger. Les experts conseillent de bien choisir la selle, car c’est un facteur de confort important. Pour cela, les fabricants proposent plusieurs modèles, pour femme et pour homme.

Pour le bagage, les cyclotouristes peuvent installer une remorque. C’est la meilleure solution pour transporter toutes les affaires nécessaires, surtout pour ceux qui voyagent en famille. Cette solution présente toutefois le risque de provoquer des problèmes techniques. Si la remorque ne convient pas, il est possible de poser des sacoches. Cependant, les sacoches offrent un espace de rangement limité et nécessitent un bon équilibrage pour que le véhicule circule en toute sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *