Conseils pour réussir votre séjour au Laos

Ca y est, vous partez en fin pour le Laos pour découvrir sa culture, son patrimoine mais aussi sa population. Mais pour faire en sorte de réussir votre séjour au Laos, sachez que certaines « règles » sont à respecter.

Comment saluer

Au Laos les locaux ne se serrent pas la main pour se saluer, ils le font plutôt en joignant leurs mains et en inclinant la tête en signe de respect. Sachez également que la bise n’existe pas ici.

Garder son sang froid

Chose qui peut surprendre les occidentaux, dans tous les pays d’Asie (y compris au Laos) la colère est perçue comme un manque maîtrise de soi voire un signe de faiblesse. Vous ne devrez donc en aucun cas montrer un signe de colère, crier ou agresser votre interlocuteur verbalement.

Si pendant votre voyage au Laos, il arrive que vous perdiez le contrôle de la situation, qu’un malentendu survienne, qu’un retard vous agace, ou encore que la fatigue se fait sentir… essayez de ne surtout pas vous énerver car cela risque de vous causer d’avantage de problèmes. Relativisez plutôt les choses et tâchez de reprendre le contrôle afin de traiter la situation dans le calme, et surtout soyez patient. De plus, les Laotiens sont une population tolérante et les excuses sincères font généralement dissiper un malentendu.

Gouter à la cuisine

Sur les rives du fleuve Mékong, le poisson-chat sert de base à presque toutes les préparations culinaires. Grillé, à l’étuvée, marinée… il est souvent accompagné de riz gluant et de légumes locaux.

Les Laotiens sont également friands de toutes sortes de gibier, de porc mais aussi de poulet. Des viandes préparées avec beaucoup d’assaisonnement au gingembre et au coco. Mais ce n’est pas tout puisque vous trouverez aussi de délicieuses soupes au Laos.

Vous pourrez bien évidemment découvrir les saveurs de la gastronomie laotienne auprès des restaurants du pays, cependant pour faire le tour des spécialités pensez à un repas au sein d’une vraie famille laotienne, cela vous permettra de mieux vous imprégner de toute les saveurs proposée par la cuisine Laos.

Et pour faire un peu dans l’insolite, n’hésitez surtout pas à goûter au durian. Sachez qu’à cause de son odeur insupportable, ce fruit ne peut entrer dans les hôtels et les transports en commun et est interdit dans les endroits publics. Une occasion à ne pas rater donc puisque vous ne pourrez pas goûter au durian en France. Il s’agit d’une baie qui peut faire jusqu’à 5kg et 40cm et dont la saveur n’est pas toujours au goût de tout le monde.

arobas

Bien visiter les pagodes et les temples

Tout comme auprès d’une maison au Laos, vous devez retirez vos chaussures avant de pénétrer une pagode ici. Pour visiter ces endroits sacrés ou assister à certaines cérémonies, vous devez porter une tenue décente. Les femmes doivent par exemple se couvrir les épaules et les jambes. Beaucoup de respect et d’égard doivent également être montrés envers les bonzes, ces processions de moines. Le silence est de mise lors de ces événements et une femme ne doit par exemple pas les toucher ni leur offrir quelque chose par la main. Auprès de ces sites sacrés, il est aussi défendu de toucher les objets religieux pour en pas les souiller, on ne tourne surtout pas le dos à Bouddha et le visiteur ne doit pas orienter ses pieds vers lui.

arobas

L’animisme au Laos

Le bouddhisme n’est pourtant pas la seule religion au Laos puisque certaines minorités ethniques vouent encore un culte aux « Phi », des esprits au cœur de leurs traditions animistes. Ces esprits vivraient dans toute chose, les montagnes, les forêts, la terre, l’eau… De nombreuses cérémonies leur sont d’ailleurs dédiées à la lunaison précédant la période de pluies pour faire en sorte que les récoltes soient bonnes.

Pour vous faire une idée de l’importance de ces esprits au Laos, rendez-vous au Vat Si Muong à Vientiane pour découvrir le Lak Muong, l’esprit qui veille sur la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *