Ayant battu pavillon britannique durant plus de trois siècles, la Barbade a acquis son indépendance en 1966 vers la fin novembre. Appartenant aux Petites Antilles, la Barbade est voisine de Sainte Lucie. Son littoral s’étend sur 97 km tandis que sa superficie représente environ 430 km², ce qui en fait une île comportant une forte densité de population. La beauté de ses rivages opère à merveille auprès des touristes qui ont encore en mémoire mille et une histoires de pirates et de flibustiers. Les inconditionnels de baignades et de farniente n’ont d’yeux que pour les plages de sable blanc peuplées de palmiers que l’on retrouve sur la côte au sud ainsi qu’à l’ouest.Il va de soi qu’un tel voyage est chaudement conseillé à toutes celles et à tous ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur ce petit coin de paradis.

Quant aux fans de voile et aux surfeurs, tout indique que ceux-ci ne peuvent que jeter leur dévolu sur la côte est qui est balayée en permanence par un vent puissant. Le nord de l’île est bordé de falaises qui elles-mêmes sont entourées de somptueux récifs coralliens. Fourmillant de cavités, de grottes et de lacs souterrains, la Barbade n’en finit pas d’enchanter les visiteurs en quête de dépaysement et d’aventures. Toujours au nord se trouve Animal Flower Cave qui comme une partie de son nom l’indique est une grotte dans laquelle les touristes et les locaux peuvent admirer des anémones dans un superbe écrin minéral.

À l’inverse d’une pléiade d’autres îles des Caraïbes, la Barbade est longtemps restée britannique. Il en résulte des bâtisses à l’architecture géorgienne, ce qui est peu commun sous une telle latitude…
Quiconque séjourne à la Barbade se doit de faire halte à Bridgetown qui n’est autre que la capitale historique. Impossible d’évoquer la Barbade sans se pencher sur la boisson phare de l’île, à savoir le rhum ! Les amateurs d’alcools forts ont tout loisir de visiter Mount Gay qui est la plus ancienne distillerie. De nombreuses réserves naturelles sont à visiter. Au cœur d’une nature on ne peut plus luxuriante se dressent différents jardins tropicaux avec leur cortège de fleurs bigarrées, dont de sublimes orchidées, de robustes bambous et des palmiers depuis lesquels toutes sortes d’oiseaux chantent mélodieusement. La Barbade est sans aucun doute un endroit rêvé pour enchanter les papilles des fins gourmets. En effet, une kyrielle de spécialités culinaires à base d’espadons, de barracudas et de daurades sont à déguster avec la modération qui convient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *