Les échappées nature en Roya

Il suffit pour s’évader, à une heure de Nice, de prendre le train des Merveilles, depuis la gare de Nice ville, et s’arrêter à la gare de Breil su Roya. Petit village où l’olivier y est maître.  A 400 m d’altitude, on a l’impression déjà d’être en montagne. Dépaysement total assuré. Comme camp de base vous pouvez faire une halte dans des chambres d’hôtes conviviales. Au départ du Gîte où le temps semble s’être arrêté, pas de téléphone, pas de télé, de nombreuses randonnées vous attendent.

La vallée de la Maglia, connu par les sportifs adeptes du canyon. Un sentier étroit et suspendu creusé en bordure de falaises entraîne le randonneur dans un monde sauvage. Ou bien encore prendre le sentier valléen, y rencontrer quelques habitants, qui ont fait le choix de vivre autrement. En  quelque heures de marche pour arriver au village de Saorge, en passant par l’Orneglia. Le village parait complètement accroché à la montagne. Inattendu par son positionnement à même la falaise, ses toutes petites rues, où l’on se promène uniquement à pieds. Ces maisons où chaque pièce repose sur un étage, certains balcons sont encore en bois et où le soleil domine une très grande partie de la journée sur des toitures de lauze.

Pour les randonneurs plus sportifs, l’Arpette, quand à lui se mérite. Situé à 1600m d’altitude, en partant très tôt le matin, au levé du soleil vue imprenable sur la mer, mais aussi apercevoir les contours de la Corse, presque à portée de main. Si non arriver avant le coucher du soleil, et la encore c’est la féerie du lieu qui agit.

La vallée de la Roya offre un éventail de balades et randonnées, s’y arrêter permet de se ressourcer, d’y découvrir les saveurs des produits locaux de saison, des paysages authentiques encore préservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *