madagascar photoLe nord-est de Madagascar est une région riche d’une nature généreuse et d’une grande diversité de paysages. Le Cap Masoala témoigne de cette richesse. Une terre d’aventures entre terre et mer.

Une nature préservée

S’étendant sur 2355 km², Le cap Masoala est l’un des rares parcs nationaux où la forêt primaire est encore bien préservée, et ce, grâce au climat tropical qui y prévaut toute l’année. Il est délimité d’un côté par la superbe baie d’Antongil et de l’autre par l’Océan Indien. Très particulier, il comprend 4 zones terrestres offrant un relief accidenté et 3 zones marines.

Une flore diversifiée

Pour les naturalistes, le parc est une véritable mine d’or. Les recensements y ont fait état de plus de cinquante espèces de palmiers, dont le rarissime palmier trièdre, et d’environ sept variétés de Mangroves le long du littoral. Dans la forêt, le Nepenthesmasoalensis, une plante carnivore endémique, attend ses proies. Mais la liste n’est pas exhaustive, puisque de nombreuses espèces attendent d’être découvertes, à part les 600 espèces déjà répertoriées.

faune et flore de madagascarUne faune endémique

Les espèces animales sont également d’une grande variété, avec un taux d’endémicité très élevé. En effet, ce n’est que dans ce parc que l’on peut avoir la chance d’apercevoir la mangouste Salanoiaconcolor, dont la découverte a été faite vers les années 1970. Les lémuriens, quant eux, font partie intégrants du parc. 4 des dix espèces qui y sont présentes comptent parmi les plus menacées figurant sur la liste de UICN.

Des activités nautiques à l’envi

Un séjour dans le parc est l’occasion pour les amateurs d’activités nautiques de faire de la plongée sous-marine pour se mêler aux poissons multicolores des récifs coralliens et pour nager avec les dauphins. Lors de la migration des baleines à bosse et de la baleine franche australe, le voyageur se laissera envouter par leurs majestueux ballets et leurs chants.

Au large de la côte, une magnifique île, NosyMangabe, est un endroit idyllique pour pique-niquer et pour profiter de la plage. Elle abrite une part de l’histoire du pays, avec ses vestiges datant de l’époque où les pirates écumaient encore les mers malgaches.

Partir en trek dans le parc Masoala, c’est allier le plaisir de l’immersion au cœur de la nature et le bonheur de piquer une tête dans un lagon protégé par les coraux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *