Préparer ses vacances au Costa Rica

Le Costa Rica est une destination de vacance parfaite pour les amoureux de la nature et les amateurs de plage. Ce pays d’Amérique Latine jouit d’une richesse environnementale si immense qu’on estime que plus d’un quart du territoire costaricien est constitué de parcs nationaux et de réserves naturelles. En plus des paysages magnifiques et des animaux, vous y trouverez également de nombreuses plages de sable fin où vous relaxer et pourrez pratiquer de nombreuses activités nautiques comme la plongée ou le rafting. Enfin, les habitants, surnommés “Ticos” se feront un plaisir de vous accueillir et de vous faire découvrir la “Pura Vida” (comprenez « bonne vie »), une expression locale qui prendra rapidement tout son sens.

Découvrez dans cet article comment bien préparer vos vacances au Costa Rica.

Les formalités

Visa

Si vous êtes un ressortissant français et que vous vous rendez au Costa Rica pour une durée inférieure à 90 jours, vous n’avez pas besoin de visa. La seule condition à remplir est d’être muni d’un passeport valide au moins jour après votre sortie prévue du pays. Nous vous recommandons cependant d’avoir un passeport valide pour au moins 6 mois après la date prévue de votre retour, car il s’agit de ce que demandent la plupart des pays en dehors de l’Europe. C’est d’autant plus important si vous avez prévu de faire une escale.

Vaccins

Il n’y a pas de vaccination obligatoire pour vous rendre au Costa Rica, toutefois certains vaccins sont recommandés ou souhaitable en fonction des détails de votre voyage.

– Il est recommandé de vérifier que vos vaccins diphtérie-tétanos-poliomyélite sont à jour.
– Il est recommandé que les enfants soient vaccinés contre la rubéole, les oreillons et la rougeole ainsi que la tuberculose.
– En fonction de ce que vous comptez faire, la vaccination contre la fièvre typhoïde, les hépatites virales A & B peuvent également être nécessaire.

Dans tous les cas, rapprochez vous de votre médecin ou du centre de vaccinations internationales pour plus d’informations.

Notez qu’il est important que vous preniez des mesures pour vous protéger des moustiques. Si le paludisme est en voie d’extinction dans le pays, certaines maladies transmissibles par les moustiques sont présentes dans le pays et notamment durant la période de la mousson. On pourra par exemple citer la dengue, le chikungunya ou encore le virus zika. Il n’y a pas de vaccin connu pour ces maladies, aussi la prévention est le meilleur moyen d’action.

Assurance

La qualité des soins au Costa Rica est inégale et parfois inférieure aux standards européens. Aussi, il est souvent préférable de se faire soigner dans le secteur privé à San José. Toutefois, le coût des soins peut être assez élevé et une caution vous sera systématiquement demandée avant de pouvoir être admis. Si une assurance santé et rapatriement n’est pas obligatoire, elle est donc fortement recommandée. Si vous ne pouvez pas payer, votre accès aux soins sera refusé et vous ne pourrez pas bénéficier de l’assistance financière de l’ambassade.

Où partir ?

On distingue 6 zones géographiques principales au Costa Rica :

– Le Nord Ouest où se trouve la région de Guanacaste comprend de nombreux parcs protégés, cascades et forêts ainsi que des volcans.

– La Plaine du Nord où vous trouverez une jungle humide et luxuriante ainsi que des plantations de bananes, ananas et cannes à sucre.

– La côte Caraïbe ou la nature rencontre les plages de sables blancs.

– La région de Puntarenas, surnommée la Perle du Pacifique où vous trouverez des plages, réserves naturelles et marchés.

– La vallée centrale, le cœur du pays où se trouve notamment la capitale San José.

– La zone Pacifique Sud, région amérindienne où se trouve la Cordillera de Talamanca, d’immenses plaines et des plantations de bananes, café et de palmiers.

Vous l’aurez compris, que vous soyez un amateur de randonnée et de paysage, un passionné d’activités nautiques et de plongées ou que vous souhaitiez flâner dans les villes et sur la plage, le Costa Rica est une destination où chacun trouvera son bonheur pour passer des vacances de rêves.

Quand partir ?

On distingue 3 zones climatographiques au Costa Rica. Dans la vallée centrale, le climat est tempéré, tandis qu’à l’est, on trouve un climat tropical humide et une zone tropicale avec des étés très chauds sur la zone Pacifique.

Il y a deux saisons, la saison sèche qui court de décembre à avril et la saison des pluies de mai à novembre.

Selon vos envies, les deux saisons sont propices à passer vos vacances au Costa Rica. La saison sèche est la plus prisée par les touristes et coûte donc la plus chère. La saison des pluies en revanche est plus abordable et vous y serez plus tranquille. La nature y est particulièrement verdoyante, toutefois, il est important de se renseigner sur les conditions météorologiques, car les glissements de terrain et les crues peuvent rendre les déplacements dangereux.

Les précautions à prendre

Le Costa Rica n’est pas un pays particulièrement dangereux, toutefois, il est préférable de mettre toutes les chances de votre côté et de bien préparer vos vacances afin d’éviter les mauvaises surprises.

– Évitez de laisser des objets de valeur dans votre véhicule.
– Si vous devez vous déplacer en voiture, prévoyez un GPS, car la signalisation routière est peu développée.
– Laissez vos documents d’identité dans le coffre-fort de votre hôtel et conservez une copie avec vous (dont la copie du tampon d’entrée dans le pays).
– Faites attention lors des baignades, les plages ne sont pas surveillées et des courants dangereux y sont régulièrement signalés. La mort par noyade est la deuxième cause de décès accidentel dans le pays. De manière générale, évitez de vous baigner seul et ne laissez pas les enfants sans la présence d’un adulte.
– Si vous partez en excursion, il est préférable que vous soyez accompagné par un guide. Veillez également à rester sur les sentiers balisés et à respecter la signalisation.
– Respectez les règles d’hygiène élémentaires et évitez de consommer des aliments crus ou peu cuits.
– Préférez l’eau en bouteille, car l’eau potable au Costa Rica est parfois polluée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *