La Corée constitue l’une des régions les plus prisées d’Asie de l’Est avec plus de 10 millions de touristes chaque année. Que ce soit en Corée du Nord ou en Corée du Sud, les routards trouveront toujours des choses à faire et des coins à explorer. Ils peuvent, entre autres, admirer la beauté naturelle de la Corée à travers ses paysages pittoresques et ses chaines de montagnes. Les touristes vivront des expériences incomparables dans les parcs nationaux du territoire. Durant leur séjour, les bourlingueurs découvriront également la culture traditionnelle ainsi que les patrimoines monumentaux coréens. Ils seront sûrement charmés par l’hospitalité des habitants de cet endroit. Par ailleurs, le meilleur moyen de réussir un voyage en Corée, c’est de visiter le pays le temps d’une randonnée pédestre. Cela permet d’associer un circuit instructif à des vacances sportives. En outre, la Corée possède 4 saisons distinctes, à savoir le printemps, l’été, l’automne et l’hiver. Ses sites touristiques sont à voir selon ces périodes de l’année.

  1. Les équipements nécessaires pour parfaire une virée à pied en Corée

Pour réussir leur escapade en Corée, les globe-trotters devront s’équiper de tous les matériel randonnée utiles. Ils devront emporter la carte des lieux afin de se repérer sans l’aide d’un guide expérimenté. Ils peuvent également apporter leurs bâtons de marche. Il est aussi important de se munir d’une lampe de poche, d’une corde solide, d’un sifflet d’un couteau et d’allumettes. Afin de remédier à d’éventuelles blessures pendant le parcours, les vacanciers doivent avoir une trousse à pharmacie dans leurs sacs. Ils y mettront des compresses stériles, du sparadrap, des désinfectants, une crème solaire, de petites bandes de suture et des répulsifs. Une journée de balade parfaite réside également dans le choix des vêtements dédiés à cet effet. Pour se sentir à l’aise et d’être libres dans ses mouvements, les routards enfileront des souliers imperméables laissant les pieds respirés. Ils porteront aussi des pantalons légers et des T-shirts qui évacuent la transpiration. Ils n’oublieront pas également d’emmener leur veste, car la température change vite en altitude. Par ailleurs, durant leur circuit pédestre, les voyageurs boiront beaucoup d’eau et mangeront des aliments riches en calories.

Randonnée à Daegu, un must-do lors d’un voyage en Corée

Daegu constitue l’une des villes coréennes les plus prisées des randonneurs. Cette cité est localisée en Corée du Sud et occupe une surface d’environ 885,62 km². Elle offre des cadres parfaits pour une escapade telle que la montagne Palgongsan. Celle-ci culmine à 1 192 m et abonde de formations rocheuses uniques et de feuillages luxuriants. Avant d’effectuer leur virée pédestre dans le mont Palgongsan, les globe-trotters feront un check list de leurs équipements. Durant leur trajet, ils visiteront, entre autres, le temple de Donghwasa. Ce dernier a été construit en 493 au pied du sommet. Il tient son nom de celui du paulownia qui y fleurit en hiver. À l’intérieur du site, les bourlingueurs verront le Daeungjeon et le Geungnakjeon, deux anciens bâtiments faisant partie du patrimoine culturel de Daegu. Ils y observeront aussi le Maaebuljwasang (bas-relief en pierre d’un Bouddha assis). Ils y trouveront une pagode de 3 étages et les piliers de pierre Dangganjiju ainsi que la statue haute de 33 m de Bouddha Tongil-daebul. À proximité de la montagne Palgongsan, il y a le musée de la teinture naturelle de Daegu. Cette galerie expose des œuvres d’art, des ustensiles et d’autres objets colorés à l’aide de teintures naturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *