Tout ce qu’il faut savoir pour faire un trek à cheval au Kirghizistan

Le Kirghizistan ouvre ses frontières aux touristes en quête d’aventure et de nouvelle expérience. Ce trésor de l’Asie centrale se distingue de par son paysage varié, sa population nomade et sa richesse écologique. Pour l’explorer, le trek à cheval reste l’activité la plus pratique. D’abord, il vous permet un voyage responsable et écotouristique. Aussi, vous parcourez plus facilement les sentiers battus et les montagnes. Au-delà de tous ces avantages, cette activité vous livre à des expériences hors du commun.

Les meilleurs itinéraires pour un trek à cheval

Les peuples cavaliers du Kirghizistan se déplacent depuis des centaines d’années à cheval pour découvrir de nouveaux pâturages. À votre tour, vous passerez d’agréables moments à dos de cheval, en quête des plus magnifiques panoramas de l’Asie. Commencez votre circuit dans les monts Célestes. Les paysages y sont marqués par une succession de montagnes, lacs et verdures. Rendez-vous ensuite dans les canyons rouges de la vallée de Boom. Cette œuvre de la nature vous séduira par ses contrastes de couleurs. Le col de « Jalguiz Karagaï » vous réserve les plus belles vues. Le lac de Son-Kol est une autre petite merveille qui mérite à elle seule le détour. Après quelques jours de trek, ce point d’eau vous expose à un des spectacles les plus fascinants de la nature. Le paysage est illustré par des steppes sauvages, une grande étendue d’eau et une chaîne de montagnes qui n’en finit pas.

Découvrir un peuple nomade

Un trek à cheval n’est pas seulement une occasion d’admirer les panoramas idylliques, c’est aussi une activité propice pour se mêler avec la population. Lors de votre escapade, vous choisirez entre un séjour en camping, dans une yourte ou chez l’habitant. Cette dernière option reste la plus recommandée aux voyageurs passionnés de culture. Cette formule d’hébergement favorise l’observation du mode de vie ainsi que les us et coutumes des Kirghizes. Les revenus perçus du gîte des touristes ne sont que complémentaires, ces peuples cavaliers vivent surtout de l’élevage de moutons, yaks et chevaux. Profitez de votre expédition pour goûter les spécialités locales. Déguster au plov, par exemple, vous révélera une nouvelle saveur. Il s’agit d’un plat préparé à base de riz sauté, puis mélangé avec de la viande de mouton et du légume. Le mantys, le beshbarmak et le laghmans sont d’autres délices qui raviront vos papilles.

Quelques conseils pour les trekkeurs

Prédominé par un climat continental, le Kirghizistan connait un été chaud. Si vous vous aventurez sur les lieux à la belle saison, pensez à mettre dans vos valises des tenues légères ainsi que de la crème solaire. Par contre, l’hiver y est plutôt rude. Par conséquent, apportez des vêtements chauds. Même si vous avez choisi le trek à cheval pour explorer la terre kirghize, prévoyez de bonnes chaussures de marche. Pour immortaliser votre voyage au Kirghizistan, n’oubliez pas votre caméra ou appareil photo. Aussi, photocopiez votre passeport, au cas où vous égareriez l’original. À noter que le marchandage est permis lors de l’organisation de vos virées dans les montagnes ou pendant l’achat de vos objets de souvenirs. Par contre, les prix dans les petits hôtels sont généralement fixes, vu qu’ils sont déjà assez bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *