Les attractions à ne pas manquer le long du delta de Mékong

Le delta du Mékong offre de nombreuses attractions et activités en tout genre, aussi passionnantes les unes que les autres. Les amoureux de la nature apprécieront particulièrement les balades à vélo dans les petits villages locaux, le long des rizières et des vergers luxuriants. Afin d’agrémenter votre séjour, voici quelques activités que vous devrez sûrement faire lors de votre escapade.

Une randonnée à vélo

Une randonnée à vélo le long de petites voies dans le delta du Mékong est idéale pour explorer l’immensité de la région. Il n’y a pas beaucoup de circulation sur ces petites routes qui serpentent le long de rizières et de vergers luxuriants. Vous aurez ainsi l’immense plaisir d’explorer le magnifique paysage de manière à la fois détendue et active. Au cours d’une randonnée à vélo, vous aurez de nombreuses occasions de parler à des habitants sympathiques et de vous familiariser avec leur vie quotidienne dans le delta du Mékong. Pour découvrir ces pistes cyclables, rendez-vous sur https://www.voyagevietnam.co.

Une visite de marchés flottants

Les marchés flottants font partie des points forts du delta du Mékong. Ces marchés sont des marchés centraux dans le delta, où les gens peuvent acheter des fruits et des légumes à partir de la production locale. Les produits sont vendus directement depuis des bateaux, et les propriétaires accrochent les produits disponibles sur de longues perches, afin que les gens puissent voir ce qui est proposé de loin. Les petits sampans servent de cafés mobiles, où vous pouvez acheter des boissons gazeuses, un café glacé ou encore une soupe de nouilles au petit-déjeuner.

Une visite des maisons flottantes et des fermes piscicoles

Vous pouvez trouver ces maisons flottantes à peu près partout en Asie. Les péniches asiatiques sont variées et fascinantes à bien des égards. Vous pouvez assister à l’agitation des villages flottants dans le delta du Mékong, par exemple à Chau Doc. Les villageois élèvent les poissons d’eau douce et les crevettes dans des filets et des paniers grillagés sous leurs maisons. Ces productions piscicoles constituent l’une des plus grandes exportations de la région.

L’idée d’utiliser la maison et d’essayer de gagner de l’argent avec elle est très ancienne et vient à l’origine de la Chine. Cette méthode traditionnelle de pisciculture est en train de s’éteindre étant donné que les grandes entreprises se retrouvent désormais sur la terre ferme. Le poisson-chat et le tilapia sont principalement élevés le long de ces maisons flottantes, et de nombreuses usines de traitement du poisson associées se sont installées dans le voisinage.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *