Faire le point entre le windsurf et le kitesurf

Le kitesurf est réputé pour être un des sports nautiques les plus cools qui soient et sa remontée en puissance tend à ringardiser le windsurf, longtemps considéré comme un sport de voile classique. Zoom sur ces deux sports de glisse fréquemment confondus par le commun des mortels.

Kitesurf et windsurf, quelle différence ?

La question peut paraitre banale et absurde, mais beaucoup de personnes confondent trop souvent ces deux sports de glisse. Quoiqu’ils utilisent tous les deux la force du vent, ce sont des disciplines bien distinctes. Si le windsurf combine la planche et la voile, d’où son nom « planche à voile », le kitesurf quant à lui allie la planche et le cerf-volant.

L’ancêtre du windsurf a vu le jour dans les années 60 et la planche à voile s’est popularisée dans les années 70. Et c’est en 1984 que la discipline est reconnue comme étant une épreuve olympique. Matériellement, il se compose d’un gréement représenté par le mât, la voile ainsi que le wishbone le tout relié à un flotteur. Tout au début, il était un sport de loisir, pratiqué uniquement sur une eau plate. Plus tard, des dérivés sportifs sont nés à savoir le freeride, le slalom, la vague, le freestyle, le speed, le foil et la RSX. Ainsi, dans les meilleures conditions et avec un matériel adapté, les véliplanchistes peuvent rider à une vitesse de 90 km/h.

Le kitesurf quant à lui nait plus tard, vers les années 70, et a connu une grande montée en puissance vers les années 2000. Les sensations fortes qu’il procure ont attiré beaucoup de monde, néanmoins son entrée aux Jeux olympiques ne sera programmée que pour 2024. À la différence de la planche à voile, les kitesurfeurs sont tractés par une aile en forme de C qui fait entre 6 m² et 14 m². C’est grâce à une barre qui lui est attachée à l’aide de 4 ou 5 lignes que le maniement de cette aile est possible. À l’instar du windsurf, le kitesurf connait également plusieurs disciplines telles que le freeride, le freestyle, le wave, le foil, mais aussi la longue distance et la vitesse. Le champion du monde Airton Cozzolino a marqué l’histoire en restant 19 secondes en l’air lors de la coupe du monde en Espagne.

Kitesurf ou windsurf, lequel choisir ?

Faire un choix entre les deux peut devenir un vrai casse-tête. Le kitesurf a tendance à attirer plus d’adeptes vis-à-vis de la planche à voile ces derniers temps. Selon les statistiques, treize ans ont suffi pour doubler le nombre de licenciés en France. Cela s’explique par la facilité d’accès au sport. En effet, le kite demande moins de force que le windsurf. De plus, le matériel est moins cher et facile à transporter. Cependant la planche à voile est plus sécuritaire pour commencer. De plus, il faut un grand espace pour pratiquer le kitesurf afin d’éviter toute collision qui peut s’avérer mortelle. Avec le funboard, pas besoin d’une autre personne pour faire décoller son aile et on peut le pratiquer partout.

Dans tous les cas, il est préférable de faire un stage d’initiation avant de se mettre à l’eau, quelle que soit la discipline que vous aurez choisie. Vous pouvez choisir de débuter avec Nicolas Bigot fondateur du Varatraza Wind Riders qui a monté sa propre école de kitesurf à Madagascar.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *