Aperçu sur les nouvelles formalités d’entrée au Canada

Le secteur touristique canadien est en plein développement. Depuis l’accroissement des touristes français depuis l’an 2000, cette activité devient une importante source de devise pour le Canada. Pour faciliter l’entrée des touristes et ainsi soutenir son économie, les hautes autorités de ce pays ont adopté l’Autorisation de voyage électronique ou AVE. Cette dernière est un visa électronique indispensable pour les ressortissants de certains pays.

 

L’AVE, de quoi s’agit-il ?

Pour accéder au Canada, le pays a mis en place l’AVE ou Autorisation de Voyage Electronique similaire à l’ESTA américaine. Ce document est obligatoire pour toute personne pouvant en bénéficier pour effectuer un séjour touristique dans le pays. Il est réservé aux citoyens de certaines nations entretenant de bonnes relations avec le Canada tels la Belgique, le Suisse et la France. Depuis son adoption, le nombre de touristes français sur le sol canadien a augmenté.

Les nouvelles formalités d’entrée au Canada sont devenues relativement simples. Demander son visa ne requiert plus des allées et venues à l’ambassade ou au consulat, toutes les procédures sont à réaliser en ligne. La délivrance de l’autorisation est également accélérée. Certains demandeurs ont obtenu le papier une heure après l’envoi de la requête.

 

Les étapes à suivre pour demander son AVE

Demander son AVE reste simple puisque cela s’effectue en ligne. Toutefois, il faut préalablement disposer d’un passeport valide, d’une adresse e-mail ainsi que d’un compte bancaire qui permet de réaliser un paiement sur internet. Si le requérant a tout en main, il doit remplir le formulaire AVE en ligne au terme duquel il doit également payer une somme dérisoire.

Les données saisies doivent être similaires à celles inscrites sur le passeport. Une vérification se tiendra lieu dès l’arrivée au Canada, s’il y a des informations qui ne se concordent pas sont identifiées, le particulier sera directement rapatrié.

Quoi qu’il en soit, l’issue de la démarche sera envoyée par les autorités compétentes par courriel. Bien que les taux de refus soient assez faibles, il convient parfois de solliciter un prestataire qui peut aider durant la procédure. Certaines agences accompagnent les touristes dans la formulation de leur demande de visa électronique pour l’obtenir par la suite et profiter d’un bon séjour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *