Avec plus de 250 000 litres exportés chaque année, le Chili est le 4ème exportateur mondial de vin. La géographie du pays est plutôt avantageuse, le climat est très favorable dans le centre du pays. Il est de type méditerranéen, similaire aux pays européens producteurs tels que la France, l’Espagne et l’Italie, ou bien encore à la Californie. La production de vin sur le territoire chilien s’étend sur 1800km.

Du bordeaux ?

Autrefois les premiers vins au Chili étaient importés d’Espagne. Après un long voyage en bateau, le produit arrivait en Amériques de piètre qualité, imbuvable comme on pourrait le décrire aujourd’hui. C’est après l’indépendance, que les chiliens ont commencé à exploiter les richesses de la terre. En plus du cuivre et de l’or, les minéraux qu’elle contient en fond une terre très fertile.

vignesVignes à la Vallée de l’Elqui

Les chiliens se sont alors tournés vers la France, pays leader pour la qualité du vin. Ils en sont revenus avec des vignes dont des cépages bordelais. Des œnologues ont fait le déplacement  afin d’y importer un savoir-faire. Le Chili fait venir des barriques de France et des Etats-Unis pour vieillir son vin. Un investissement de taille, une barrique coûte entre 500 et 1000 dollars, mais le résultat est excellent.

Carménère, cépage vedette

On retrouve maintenant tout type de cépages, pratiquementCarménère tous français d’origine. Le cabernet sauvignon est reconnaissable au goût pour sa force sa bouche, idéal pour consommer avec des viandes rouges ou des fromages eux-mêmes aussi costauds.

Le cépage vedette au Chili, c’est le carménère. D’origine bordelaise, il a été ravagé par un insecte, le phylloxéra, partout dans le monde sauf au Chili. Le carménère est devenu l’icône du Chili.  Faites tourner le vin dans votre pour en libérer les arômes. Vous verrez qu’il laisse une trace rouge à l’intérieur, c’est sa particularité. C’est de là que lui vient son nom.

Le Chili a désormais de nombreux atouts pour produire des vins de qualités. Des vignes excellentes, avec des terres très fertiles et un soleil omniprésent. En résultent des vins à plus forte teneur en sucre et par conséquent un degré d’alcool plus élevé. La plupart tournent autour de 13,5 à 14 degrés. Le vin fait désormais la fierté des chilien car il est entré dans la cour des grands producteurs mondiaux.

A savoir :

Enfin sachez que les vins chiliens importés en France ne sont pas les meilleurs. D’ailleurs beaucoup de bouteilles présentes dans nos supermarchés ne sont même pas connues au Chili. Amateurs de vins,  mieux vaut partir au Chili pour déguster sur place les meilleurs vins. La visite d’un vignoble est une bonne option pour en apprendre davantage sur le vin au Chili.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *