L’autorisation ESTA : les démarches à suivre

Depuis 2009, les Etats Unis requièrent l’obtention l’autorisation ESTA avant d’embarquer sur une compagnie aérienne ou une compagnie maritime pour les Etats Unis. Tout ressortissant étranger résidant dans un pays affilié au Programme d’Exemption de Visa doit fournir cette autorisation parmi ses documents de voyage. Ce formulaire devra être présenté aux représentants des autorités américaines avant le départ.
Il est à noter que cette autorisation ESTA ne concerne pas les voyageurs arrivant aux Etats-Unis par route, depuis le Canada ou le Mexique.

Comment obtenir l’ESTA ?
Tout voyageur exempté de visa prévoyant d’entrer aux USA, doit se soumettre à cette formalité quel que soit son âge et son statut social. Une autorisation individuelle doit être remplie pour chaque membre d’une famille. Une demande d’attestation ESTA se remplit en anglais ou sur site et l’autorisation se délivrera au maximum trois jours après sa soumission. Quoiqu’il en soit, le formulaire ESTA est un document obligé pour embarquer vers les Etats Unis.

Les mentions indispensables sur le formulaire ESTA
L’autorisation ESTA est un principe établi par les autorités territoriales américaines pour assurer la sécurité des voyageurs voulant se rendre aux Etats Unis et embarquant sur une compagnie aérienne ou maritime. A la demande, un formulaire ESTA peut être rempli en anglais. Pour améliorer les services, un site internet est également mis à la disposition des voyageurs.

A cet effet, les renseignements personnels sont requis : A savoir le sexe, le nom, la date et lieu de naissance, la nationalité, le lieu de résidence, le numéro de passeport, le pays d’obtention, la date de délivrance et la date d’expiration du passeport ainsi que l’adresse.

D’autre part, des questions relatives aux demandes de visa sont également à remplir. Pour plus d’informations, diverses questions relatives à la santé mentale, à l’usage de produits stupéfiants et à l’éventuel passé criminel du demandeur d’autorisation sont également mentionnées sur le formulaire. De plus, une taxe forfaitaire doit être payée. L’accord ou le refus sera donné trois jours au maximum après le dépôt du dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *