Visites en Polynésie

Bora-Bora, Moorea, Mangareva, Papeete, Tahiti, Taha’a… des noms qui reflètent l’exotisme et les îles paradisiaques. Une envie d’évasion ? Partez découvrir les joyaux de la Polynésie française. Avec ses 118 îles, la Polynésie offre une pluie de découvertes tant au niveau du paysage, que sur le plan des conquêtes sous-marines ou des traditions gastronomiques et culturelles. C’est sans parler de la personnalité des résidents de l’île qui ont un sens de l’accueil inégalable. Découvrez les points d’intérêt de la Polynésie française.

Bora-Bora : tout voyage en Polynésie française commence à l’archipel de la Société avec la découverte flamboyante de Bora-Bora. Cette île a été découverte en 1722 par le navigateur Roogeveen. Elle fut également le lieu de vie et d’inspiration de nombreux écrivains. La perle du Pacifique, comme elle est surnommée, renferment une faune aquatique impressionnante. C’est le lieu idéal pour faire des excursions en bateau, en pirogue ou pour découvrir les plaisirs de l’océan avec quelques séances de plongée sous-marine. Outre sa faune, Bora-Bora c’est aussi un somptueux lagon, d’immenses plages de sable fin blanc et le mont Otemanu, le volcan de l’île.

Huahine : Huahine, surnommée l’authentique, a su conserver son côté île déserte et sauvage. Sa faune et sa flore sont très riches et diversifiées. Huahine, qui se compose de deux îles, renferme une pluie de légendes. C’est l’occasion de découvrir de magnifiques criques, un lagon bleu-turquoise, des plages de sable à perte de vue sans oublier les points culturels de l’île comme le village des pêcheurs, les jardins de fleurs exotiques, les anguilles sacrées de Faaie et une cuisine savoureuse. Situé à une trentaine de minutes de Tahiti, ce lieu est tout simplement magique. Une terre sauvage paradisiaque avec un paysage digne des plus belles cartes postales du monde.

Moorea : S’il existe un autre coin de paradis à ne surtout pas manquer lors d’un séjour en Polynésie, c’est Moorea. Ce coin de paradis situé sur l’archipel de la Société à une vingtaine de kilomètres de Tahiti est surnommé le jardin aux mille senteurs tropicales. Ce jardin d’Eden est idéal pour les amateurs de randonnées et de la nature. Découvrez une vue époustouflante sur les baies de Cook en montant au col des 3 cocotiers, profitez des plantations d’ananas, amusez-vous à la cascade d’Afareaitu ou prenez le temps de découvrir l’histoire surprenante des baies de Cook ou d’Opunohu.

Taha’a : Toujours au cœur de l’archipel de la Société se trouve une île peu connue, mais qui réserve bien des surprises et de l’émerveillement ; Taha’a. Cette minuscule île est connue pour sa culture de vanille d’où son surnom « l’île de vanille ». Dans ce havre de paix entouré par un lagon aux eaux translucides vous y trouverez deux monts : le mont Ohiri et le mont Puurauti. On se rend au mont Ohiri pour avoir l’opportunité de s’émerveiller devant un paysage féerique qui laisse rêveur. Ce mont est aussi le lieu de rendez-vous des amoureux. De plus, l’île possède des sites archéologiques.

Mangareva : Mangareva se trouve à 4 heures de vol de Tahiti sur l’archipel des Gambiers. Si l’on se rend sur cette île pour les couleurs de son lagon et son paysage fruitier, l’on apprécie son riche patrimoine historique et religieux. De nombreuses merveilles datant du XIXe siècle sont à explorer comme la cathédrale Saint Michel et son architecture surprenante. Une île mystérieuse qui laisse des souvenirs inoubliables.

Rangiroa : Sur l’archipel des Tuamotu se niche l’île de Rangiroa, à une heure d’avion de Papeete. C’est l’un des plus beaux endroits pour faire de la plongée sous-marine à la conquête des poissons et des coraux. D’ailleurs, c’est l’une des destinations préférées du Commandant Cousteau. Pas besoin d’être un expert en plongée sous-marine pour découvrir la faune et la flore aquatique puisqu’il existe des excursions en bateau ou en pirogue. C’est aussi l’occasion de se rendre sur l’île aux oiseaux et l’île aux récifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *