Le désert d’Atacama, un des plus beaux trésors naturels du Chili

Les voyageurs désireux d’entreprendre de belles aventures sur le continent sud-américain sont invitées à se rendre au Chili. Ce pays leur offrira tout un panel de paysages naturels tout aussi impressionnant les uns que les autres. Parmi les endroits touristiques exceptionnels du territoire, il y a, entre autres, le célébrissime désert d’Atacama qui est localisé au nord du pays, dans la région du même nom. Il s’agit du milieu le plus aride de la planète, car les précipitations s’y font rares, voire n’existent pas. Certaines zones de l’Atacama n’ont pas été arrosées par la pluie depuis près de 50 ans. Le soleil, quant à lui, marque bien sa présence avec ses rayons, alors avant de s’y aventurer, il vaut mieux prévoir un chapeau ainsi qu’une bonne réserve d’eau. Cela évitera aux routards d’être frappé par les rayons UV et d’éviter une déshydratation. Il faut savoir que la situation géographique joue un rôle dans le climat extrême des lieux. En effet, le désert d’Atacama est enfoui entre la fameuse fosse océanique d’Atacama et la cordillère des Andes. À titre d’information, de nombreux observatoires astronomiques internationaux ont été installés sur place.

Quels sont les endroits à visiter dans le désert d’Atacama

Pour découvrir le désert d’Atacama, les globe-trotters sont invités à louer un tout-terrain. En effet, un 4×4 s’avère très pratique dans ce genre d’endroit vu l’état des pistes et les conditions climatiques extrêmes. Pour trouver un véhicule de ce type, les routards devront faire appel au service d’une agence de location du territoire. Dans le petit village de San Pedro de Atacama, par exemple, notamment dans la rue principale de cette localité, ils trouveront plusieurs opérateurs touristiques qui proposent des 4×4 en location. Chaque professionnel a ses propres tarifs et ses formules, mais le choix revient entièrement aux aventuriers. La plupart du temps, les itinéraires suggérés par les agences de voyage dans le désert d’Atacama passent par les fameux geysers d’El Tatio, le site de piedrasrojas, la lagunacejar ou encore la vallée de la lune. Cette dernière, plus connue sous l’appellation locale de « Valle de la Luna », se trouve à environ 13 km de San Pedro de Atacama et fait partie de la réserve nationale de Los Flamencos. Elle est appelée ainsi, car ses décors rappellent fortement ceux de la lune avec ses crêtes pointues, ses monticules de couleurs gris et ocres, ses ravins… En outre, une seule espèce animale arrive à vivre sur les lieux, le lézard Liolaemus.

Des éléments essentiels aux routards

Etant donné que les aventures des globe-trotters se passeront essentiellement dans le désert d’Atacama, les routards devront bien s’équiper. D’abord, pour les vêtements, il faut opter pour des habits légers (tee-shirt, short, pantalon léger…). Ensuite, il y a la trousse médicale de voyage qui est un outil indispensable dans toutes les situations. À l’intérieur de la boîte à pharmacie devront se trouver les divers matériels de soin comme les pansements, les bandages, les ciseaux… Il ne faut pas aussi oublier les médicaments tels que les antispasmodiques, les antidiarrhéiques, les antalgiques, etc. En ce qui concerne, les équipements de voyage proprement dit, les bourlingueurs devront avoir sur eux une lampe torche, des chaussures de randonnées, un sac de couchage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *