Voyagez en Indonésie et découvrez l’association Coral Guardian

Comment passer de belles vacances, plonger dans des sites magnifiques et, en même temps, faire votre bonne action ? Découvrez l’association Coral Guardian vouée à protéger la nature et conserver les récifs coralliens.

Où se trouve l’association Coral Guardian ?

L’association Coral Guardian est basée au nord-ouest de Flores, près du Park National de Komodo en Indonésie. Cette zone a été officiellement déclarée par le gouvernement Indonésien comme « Zone de Réhabilitation » en Juin 2014, suite à la demande de Coral Guardian.

Pourquoi partir à l’île de Flores ?

Surtout pour découvrir sa faune et sa flore exceptionnelle. La faune et la flaure maritimes à Flores (essentiellement dans l’archipel de Komodo) enchantent tous les plongueurs ! L’île de Flores cache également de beaux villages traditionnels (et incontournables !) à visiter pendant votre séjour en Indonésie.

Voyager et aider à sauver le récif corallien – comment participer ?

Pour aider à préserver le récif corallien, il suffit de faire un don en ligne de 10€, 30€, 60€ ou bien de 100€. Il est également possible d’adopter votre propre corail. L’équipe de Coral Guardian se chargera de planter le corail pour vous. Vous aurez aussi la possibilité de lui donner un nom. Si un jour, vous venez à l’île de Flores, vous aurez la possibilité de voir le corail que vous avez adopté !

Comment fonctionne l’association Coral Guardian ?

Coral Guardian préserve les écosystèmes marins, valorise la biodiversité et le développement durable sur l’île. Les scientifiques repeuplent des zones de récifs endommagés et construisent des récifs artificiels dans le plus grand respect de la nature.

Dans un second temps, Coral Guardian sensibilise les jeunes générations indonésiennes sur l’importance de préserver les écosystèmes marins pour le futur des océans et de l’humanité.

Enfin, Coral Guardian fait des recherches sur la biotechnologie pour mieux comprendre certaines maladies humaines, telles que le cancer ou la malaria, étudier la fluorescence des coraux et l’aquaculture biodynamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *