Aujourd’hui, de plus en plus de retraités ont envie de s’installer à l’étranger. Ils peuvent en profiter pour investir dans l’immobilier pour vivre plus confortablement avec leur pension, ou encore pour rentabiliser leur capital retraite par la location ou la spéculation sur les biens immobiliers.

Dans les pays en voie de développement, à l’instar de la République Dominicaine, du Maroc ou encore de la Thaïlande, les seniors peuvent facilement s’offrir la résidence de leur rêve avec leur épargne. Il suffit de bien se préparer et de bien s’informer pour profiter des meilleures occasions.

INVESTISSEMENT IMMOBILIER, UNE OPPORTUNITÉ POUR LES RETRAITÉS ÉTABLIS À L’ÉTRANGER

Si certains se contentent d’acheter une résidence principale, d’autres multiplient leurs activités en acquérant d’autres biens immobiliers qu’ils réaménagent afin de les revendre à des prix plus intéressants. Pour créer d’autres sources de revenus, certains mettent leur acquisition en location tandis que d’autres les transforment en maison d’hôtes ou en hôtel

Il faut cependant comprendre que ce type d’investissement n’est pas à l’abri des risques qui touchent les placements réalisés en France: même si les perspectives de plus-values sont élevées, un retournement de marché peut venir compromettre la rentabilité de l’investissement.

LES MESURES PRINCIPALES DE SÉCURITÉ

Avant d’acquérir un bien immobilier à l’étranger, il est fortement recommandé de s’informer sur les règles applicables dans le pays d’accueil : certains États comme la Thaïlande et l’Ile Maurice ont fixé des restrictions à l’achat de biens immobiliers par des étrangers. Sachez que dans certains pays, l’achat d’un bien immobilier par les étrangers est interdit. Mais ces derniers ont toutefois le droit de louer des propriétés pendant une durée indéterminée.

Pour limiter les risques, il est préférable de faire appel aux services d’un expert pour bien choisir le bien immobilier en fonction de ses projets. Ce professionnel saura repérer les meilleures opportunités et vous conseiller en tenant compte de vos besoins, mais aussi de vos objectifs.

INVESTIR VOTRE CAPITAL RETRAITE DANS L’IMMOBILIER À L’ÉTRANGER, LES FORMALITÉS

Si vous projetez de recourir à votre épargne pour acquérir un bien immobilier à l’étranger, vous devez faire une déclaration auprès de la douane si le montant est supérieur à 7 500 €. Les responsables vous fourniront un formulaire spécial qui vous permettra de débloquer la somme qu’il vous faut pour réaliser votre projet. Cette démarche doit être accomplie lorsqu’un Français dépense plus de 7 500 € à l’étranger, et ce, quel que soit le mode de paiement utilisé: carte bancaire, chèque, virement bancaire ou paiement au comptant.

Il est également conseillé de s’informer sur la fiscalité du pays d’accueil avant de s’engager, et ce, pour éviter les mauvaises surprises.

NE JAMAIS AGIR SEUL

Dans tous les cas, quel que soit le type de bien immobilier que vous voulez acheter, pensez à demander un accompagnement personnalisé en contactant une société spécialisée locale qui connait toutes les facettes de ce genre de transaction.

Il est primordial de bien faire examiner les titres de propriétés des biens immobiliers avant de les acheter. N’hésitez pas à demander des conseils auprès d’un spécialiste pour être certain que les documents de la propriété qui vous intéresse sont en règle et que le bien ne fait pas l’objet d’un litige notamment entre des héritiers.

http://www.sunfim.com/complet.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *